Rechercher

Retrouve confiance en toi et passe à l’action avec “la boussole”

Mis à jour : juil. 22



Est-ce que tu t’es déjà retrouvé dans cette situation ? Tu es sur Insta, tu remontes ton flux et tu reçois une suggestion. Il s’agit d’une diététicienne. Tu cliques. Les photos sont soignées “aux petits oignons”. Il y a des couleurs vives, une esthétique cohérente entre toutes les photos.


Le tout est accompagné de conseils, eux aussi talentueusement illustrés. C’est magnifique ! La stratégie semble payante : plus de 4500 abonnés. Encore une qui ne doit pas galérer pour trouver des patients...



Tu passes ensuite sur Facebook. Tu y vois d’autres diet qui font des concours, qui ont créé des e-books, qui font des lives pour expliquer une recette. On y parle aussi de formation en hypnose, de diététique psycho-comportementale, d’atelier sur l’alimentation intuitive... le tout entre 2 coups de gueules sur les fake-diet…



Une fois ton téléphone éteint, tu te sens à la fois perdu et découragé. Il y a tellement de choses que tu aimerais faire aussi et qui on l’air tellement bien pour avoir plus de patients et pour améliorer tes prises en charge diététiques. Tu as peut-être déjà passé le cap de t’engager dans une formation, mais tu te sens vite submergé, tu n’arrives pas à passer à l’action et à mettre tes nouveaux outils et techniques en place de manière durable.


Du coup, ça n’avance pas vraiment comme tu le souhaites, et cette dissonance, cette fracture entre d’une part toutes ces idées dont tu rêves et ce que tu fais réellement, risque à la longue de te faire perdre ta confiance en toi et au final, tu as encore moins envie de passer à l’action...



Mais heureusement, il est possible de changer tout cela en retrouvant une sérénité et en se recréant une vision claire où les actions à mettre en place en priorité deviendront évidentes.


Comment ?


C’est ce que nous allons voir dans la suite cet article….


Comme tu l’as certainement compris, le problème vient du fait que nous sommes perpétuellement exposé à un torrent d’informations, qui petit à petit finirait par nous emporter si on le laisserait faire. Or, en tant que capitaine de notre propre navire, c’est à nous de définir le cap à suivre en fonction de la destination que l’on veut atteindre, et non de se laisser dériver au gré des courants au risque de se noyer.


En effet, t’es-tu déjà sérieusement posé ces questions en ce qui concerne ta carrière de diététicien libéral ?

  • A quoi ressemblerait mes journées si tout était parfait ?

  • Quels sont mes 3 plus gros problèmes qui m’empêchent de tendre vers cet idéal ?

  • Quelles solutions puis-je mettre en place pour résoudre ces problèmes ?


Toutes ces idées que tu vois passer, toutes ces techniques que tu aimerais mettre en place : souhaites-tu les faire car “Waouh, ça a l’air trop bien !” ou bien souhaites-tu les implémenter car tu penses consciemment qu’elles vont te rapprocher de tes aspirations profondes ?

C’est là toute la différence…

Lorsque tu inscris un but précis, un sens profond à tes intentions, tu auras beaucoup plus de chance qu’elles se transforment en actions, même si tu as des journées très chargées.


Alors maintenant, tu vas me dire :


“Tout ça c’est génial Elise, mais concrètement, comment je trouve des solutions à mes problèmes ? Et puis comment vais-je pouvoir choisir parmi toutes ces solutions potentielles celle qui a le plus de chance de fonctionner pour MOI ?”


C’est effectivement une très bonne question ! Comme tu l’as peut-être constaté à la lecture des autres articles de ce blog, nous faisons toujours de notre mieux pour te fournir des exemples concrets à réutiliser ou des outils pour aller au-delà de la théorie et vraiment t’aider à passer à l’action !


Nous allons te présenter un outil qui s’appelle “la boussole”. Il devrait t’aider à y voir plus clair et à définir ta stratégie en seulement 3 étapes.


Tu es prêt ? C’est parti !


Etape 1 : Le retour à la source


Comme dit précédemment, donner du sens à ses actions, c’est créer la source d'énergie pour les accomplir. Une manière de créer ce sens serait de répondre à la question du “pourquoi”.


Afin de t’y aider, je te propose de réfléchir à ces questions et d’y répondre par écrit :


  • Qu'est-ce que je cherche à accomplir à travers mon activité de diet libéral ?

  • Qu’est-ce qui m’éclate le plus en consultation ?

  • A quoi ressembleraient mes journées de travail si tout était parfait ?


Le passage de la pensée à l’écrit est un vrai trajet clarificateur. En plus de créer du sens, tu vas évacuer les distractions ou autrement dit, tout ce qui serait inutile. Je reconnais que si tu n’avais jamais fait ce genre d'investigation auparavant, cela peut être, riche en émotions.

Mais je te rassure, c’est normal et je dirai même nécessaire. Le mot émotion va chercher ses racines étymologiques dans le fait de se mettre en mouvement. J’aime assez bien cette idée de percevoir les émotions comme une énergie qui va faire bouger les choses.





Etape 2 : Définition des “vrais” problèmes


Une fois ce travail fait et que ta destination est bien définie, il s’agit maintenant d’être très honnête envers toi-même et d’identifier le ou les plus gros problèmes / obstacles ou éléments manquants qui t’empêchent d’aller vers ton idéal. Je te propose de te limiter à maximum 3 éléments.




Attention ici de bien cerner les problèmes à la base et de ne pas voir les choses de manière trop réductrice. Je m’explique : Peut-être tu vas noter que ton problème n°1 c’est “je n’ai pas assez de nouveaux patients en consultation”. Est-ce vraiment ton problème à la base ?


Pas vraiment. Si tu écris cela, ton “vrai” problème c’est probablement que tu ne dégages pas suffisamment de revenus de ton activité. Cela peut te sembler la même chose, mais en fait pas du tout ! Attirer plus de nouveaux patients n’est qu’une solution parmis d’autres pour augmenter tes revenus.


Et si je te disais que tu pouvais augmenter significativement ton chiffre d’affaire sans forcément attirer plus de patients que ce que tu ne fais aujourd’hui ? Actuellement tes patients ne font peut-être en moyenne que 2 à 3 rendez-vous avec toi, sans forcément aller jusqu’au bout de leur suivi. Et si demain cette moyenne passait à 3-4 rendez-vous et que plus de patients arrivaient à leurs objectifs ? En plus d’être plus satisfait de toi-même, tes revenus vont augmenter de 30% à 50%.




Etape 3 : Le chemin vers la sagesse.


Une fois les problèmes de fond définis, il s’agit maintenant de brainstormer des solutions mais aussi (c’est le plus important) de se limiter et de choisir 1, maximum 2 stratégies mais de les implémenter à 100% ! Sélectionne des solutions les plus précises et spécifiques possible.


Pose-toi la question : “et concrètement, qu’est-ce que je vais faire ?” Par exemple :


N’écris pas : Motiver plus mes patients en consultation

Ecris : Prévoir une zone dans mon dossier patient où il pourra y noter ses motivations profondes et s’en servir même quand je ne suis pas près de lui.


N’écris pas : Contacter les médecins pour me faire connaître

Ecris : Faire la liste de tous les médecins des patients que j’ai actuellement en consultation. Leur écrire ensuite un email en essayant de prendre rendez-vous avec eux.

Une fois cette étape faite, tu vas te retrouver devant diverses solutions et te demander lesquelles seront les plus efficaces. Il te faut un minimum de solutions pour un maximum de résultat. Savoir prendre ce genre de décision, sans se laisser embarquer par ses propres biais cognitifs, c’est que j'appelle la “vrai sagesse”.


C'est ici que la boussole va t’aider faire les meilleurs choix. La boussole, c'est en fait un tableau où nous allons d’organiser tes solutions. Chaque ligne représente une solution potentielle venue de ton brainstorming.

Chaque colonne représente un problème de fond que tu auras dégagé. Nous ajouterons aussi une colonne supplémentaire pour évaluer la facilité d’implémentation de cette solution.


Comment remplir le tableau de la boussole ?


Simple. Commence par la solution n°1 et évalue l'efficacité potentielle de cette solution par rapport au problème n°1, n°2 ( S1(P1),S1(P2)...) et ainsi de suite. Utilise une note sur 10. 10 = je suis absolument convaincu que ça va m’aider. 0 = ça n’aura aucun impact.


Évalue ensuite la facilité d’implémentation de cette solution. Une fois de plus, utilise des notes sur 10. 10 = très facile. 0 = très difficile. Lorsque tu évalues cette facilité, pose toi 2 questions :


  1. Vais-je apprécier faire cela ?

  2. Combien de temps cela va me demander ?


Pour t’aider, je vais reprendre l’exemple de la diététicienne qui cartonne sur Insta. Ce que tu ignore c’est que, en fait, c’est une grande passionnée de cuisine ! Elle a travaillé pendant plusieurs années dans un resto gastronomique à dresser des belles assiettes toute la journée. De plus, son mari est photographe de métier…


Nous sommes tous et toutes différents et nous disposons déjà de super ressources matérielles et intellectuelles. Privilégions donc les solutions qui maximiseront leur résultat tout en nous amusant !




And the winner is…..


La dernière étape est beaucoup plus simple. Il suffit de faire la somme des estimations des efficacités sur les différents problèmes et de multiplier le tout par le score de facilité. Il suffira de choisir les solution.s (max 2 ou 3) qui auront le meilleur score.


En faisant cela, on va favoriser les solutions qui :

  • résolvent plusieurs problèmes

  • les solutions qui sont les plus faciles à mettre en place pour toi




Etape 4 : Mets tes oeillères ( and just do it...)


A la fin de ce processus tu auras identifié les actions concrètes sur lesquelles te concentrer. Mets-toi alors en mode “pilote automatique”, sans remise en question pendant une période de 1 à 3 mois. La plupart des solutions que tu vas sélectionner vont nécessiter des actions récurrentes, et tu n’auras forcément pas des résultats du jour au lendemain.


En parlant de résultat, je te conseille très fortement de les “traquer”. Compte le nombre de rendez-vous tous les mois, évalue ton bien-être et celui de ton patient à la fin de chaque rendez-vous,...


Tu pourras tout de suite voir les progrès et cela t’encouragera à continuer.

A la fin de cette période de 1 à 3 mois, tu ouvriras à nouveau “la boussole” et tu tireras tes conclusions : garder ce qui marche, arrêter ce qui ne te convient pas, essayer une nouvelle chose. Grâce à ce processus, tu ne seras plus ballotté d’idées en idées sans trop savoir quoi faire. Tu auras alors ton cap à tenir et une clarté mentale qui te permettra d’être beaucoup plus concentré sur ton travail.


Exemple de mise en application


Alors si toi aussi tu as envie d’utiliser la boussole, Nicolas t’a préparé une vidéo exemple où il t’aidera à trouver des solutions pour une diététicienne qui ne génère pas assez de revenu.


Tu récupéreras aussi le tableau vierge tout prêt à remplir !



Et toi as-tu déjà cette vision claire en ce qui concerne les actions prioritaires à faire pour développer ta carrière en libéral ?




415 vues
  • Youtube

©2019 par Diet'en Transition.