Rechercher

Les 3 éléments manquants pour ton dossier patient


Il y a plusieurs mois, en consultation, j'ai vécu une expérience assez inhabituelle mais très instructive…

J’étais avec une patiente et c’était son tout premier rendez-vous avec moi. Dès les premières minutes, elle m'explique que c’est la 2ème fois qu’elle consulte une diététicienne.



En “bon élève” elle avait apporté tout son dossier diététique précédent, s'empresse de le déposer sur la table et m’invite à le regarder. C’était une des première fois que j’avais l'opportunité de consulter un dossier diététique patient…


La curiosité l’emportant, je l’ai donc feuilleté.

A la lecture de ce dossier, j’ai pu me rendre compte qu’il manquait 3 éléments extrêmement importants qui contribuent fortement à la réussite des suivis diététiques.


A ce moment là, avec mon mari Nicolas qui venait tout juste de démissionner pour se consacrer à la rédaction du programme “Consultation au top”, nous étions en pleine rédaction de nos vidéos. Nous avons donc décidé d'incorporer dans notre programme de formation un “template” d’un dossier diététique patient. Pour le réutiliser, nous vous conseillons évidemment de le personnaliser, mais vous êtes certain(e)s au moins de partir sur de bonnes bases. Comme nous allons le voir par la suite, ces 3 éléments sont si importants, que j’ai décidé de te les partager afin que tu puisses améliorer ton dossier dès aujourd’hui !

Pourquoi ces éléments sont-ils manquants ?


Depuis ce temps, j’ai encore eu l’occasion de découvrir d’autres dossiers et j’ai pu constater que la plupart des diététiciens et diététiciennes ne prennent pas la peine d’incorporer ces 3 éléments et ce pour 2 raisons :


Raison 1 : C’est difficile de se mettre dans les baskets de son patient !


Et non, ce dossier n’est pas pour toi; il est exclusivement pour ton patient ! Ton dossier à toi, c’est le dossier de prise en charge mais il est très différent du dossier qui sera dans les mains de ton patient et qui l'accompagnera tout au long de son suivi. Dis comme cela, cela peut te paraître évident. Mais t’es-tu vraiment suffisamment plongé(e) dans l’univers de to n patient ? Sais-tu faire la différence entre ce qui amorcera des changements de comportements durables ou de simples “informations” qui le laisseront indifférent. Ton dossier est-t-il précis-concis? Donne-t-il envie d’être lu ?


Raison 2 : L’utilité de ce dossier est sous-estimée


La 2ème, c’est que les diététiciens ne comprennent pas la puissance du dossier patient pour maximiser les chances de succès d’un suivi diététique.

Tu le sais bien, garder son patient engagé tout en le rendant acteur de sa démarche constitue les clés d’un suivi diététique réussi.

Et si le dossier patient pouvait être utilisé dans ce but ?

Car ce dossier, il le consulte quand il le veut et est disponible 24h/24h. En cas “de coup de mou”, tu pourras alors l’inviter à relire certaines pages en plus de lui prodiguer tes conseils et encouragements.

Élément manquant n°1 : Le planning de consultation


Aujourd’hui, lorsque tu montes dans ta voiture pour te rendre à un nouvel endroit, que fais-tu ? Tu demandes à ton smartphone ou ton GPS de te guider. Il va te donner les routes à prendre et l’heure d’arrivée approximative.

C’est rassurant, non ? Monterais-tu en voiture avec quelqu’un si la destination et le temps de trajet n’étaient pas clairement définis à l’avance ? Non!

Et bien c’est un peu pareil avec les consultations.

Le planning de consultation, combiné à l'approche thématique* va définir les étapes et donner une vision plus claire à ton patient. Cela aura un effet très rassurant.


Attention, cela ne veut pas dire qu’on ne pourra pas modifier le parcours en chemin ! Non. Il y aura toujours quelques “accidents”, il faudra faire quelques ajustements et c’est bien normal !

Mais créer une vision dès le début chez ton patient lui facilitera grandement les choses.

Élément manquant n°2 : Les outils de “tracking”


Peu importe le format, digital (application) ou physique (papier, carnet), les outils de tracking sont très puissants pour faire progresser tes patients.

En effet, nos patients (mais nous aussi !) sont bourrés de biais cognitifs ! Je t’en cite quelques-uns :



  • L’expérience du repas est influencée par les émotions du moment

  • La tendance à la généralisation: c’est arrivé deux fois, donc c’est tout le temps vrai

  • La mémoire est de moins en moins précise avec le temps…

  • Les souvenirs sont modifiés, ressassés avec le temps


Du coup, lorsque ton patient arrive en consultation pour débriefer des 2 ou 3 semaines passées, ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver dans ce qu’il exprime. Dans certains cas, il va s’enliser dans un spirale négative dont il va être bien difficile de sortir.

L’outil de tracking va alors permettre de remettre un peu d’objectivité dans tout ça et cela te facilitera grandement la vie en consultation. Il va aussi permettre d’amorcer et de renforcer un sentiment de progression chez ton patient.


Nous pourrions écrire tout un article sur le sujet des outils de tracking et son aide pour changer les comportements. Si tu souhaites creuser le sujet de l’approche psycho-comportementale, je te renvoie vers les travaux et formations de Florian Saffer.



Donc si tu ne devais retenir que 2 choses en ce qui concerne les outils de tracking, ça serait :


1 : Ce sont des outils efficaces, si tu n’as jamais essayé, je t’invite à le faire !


2 : Sois créatif et fait varier les paramètres que ton patient va tracker ! N’hésite pas à explorer le côté “sensation” et”émotion”.

Élément manquant n°3 : Le travail sur la motivation


Si tu utilises le “template” de mon dossier diététique patient, tu pourras voir que la première page est consacrée à la motivation (profonde) du patient.

En effet, il est judicieux de ne pas rester “en surface” et d’aller chercher les raisons qui seront capables de vraiment modifier les comportements sur le long terme.


Certains patients les trouveront par eux-mêmes, assez rapidement. Mais pour certains, ça sera plus compliqué et ton aide sera requise. Personnellement, j’aime travailler cet aspect le plus rapidement possible. En effet, je leur demande de venir avec leur première page complétée dès le deuxième rendez-vous de suivi !


Je ne peux donc que te recommander d'ajouter une section dans ton dossier patient qui traite du sujet de la motivation. Pour certains patients qui ont du mal à se confier ou qui sont très timides (car oui, avec ce travail, on plonge directement dans la vie privée des personnes…), le fait de commencer ce travail seul à la maison par écrit, peut aider à démarrer plus facilement le processus plutôt que de poser directement les questions en consultation.


De plus, si tu “surprends” ton patient avec ce genre de question en consultation et bien il risque de te dire la première chose qui lui parle par la tête et qui ne sera pas forcément la vraie raison. Cela peut prendre du temps de bien cerner ses motivations. Il faut mûrir la question, dormir sur le sujet, etc. Quoi de mieux donc que de commencer à y réfléchir calmement, chez soi, entre 2 rendez-vous.



Si tu doutes que tout cela peut drastiquement améliorer la qualité de tes prises en charge, alors regarde cette vidéo...


Je te propose maintenant de regarder la vidéo d’Iseline. Elle a suivi notre programme “Consultation au TOP” et te parle de l’impact de son nouveau dossier patient sur ses consultations.


Et toi maintenant, quels changements vas-tu apporter à ton dossier diététique ?


Incorpores-tu déjà ces 3 éléments (planning-tracking-motivation) ?


* Si tu as aimé cet article et que tu souhaites en savoir plus sur l’approche thématique évoquée plus haut, je t’invite à consulter la mini-formation : “Les 5 principes de base pour faire cartonner vos suivis


Et si tu souhaites obtenir le “template” de mon dossier diététique, je t’invite à jeter un oeil sur notre programme "Consultations au TOP"

1,194 vues
  • Youtube

©2019 par Diet'en Transition.